Haricots blanc triés & nettoyés

900 CFA

En stock

La cornille (Vigna unguiculata subsp. unguiculata), aussi appelée dolique à œil noir, pois à vache ou niébé (Afrique de l’Ouest) est un légume sec (haricot) qui joue un rôle important dans l’alimentation humaine en raison de son apport important en protéines.

Le niébé (Vigna unguiculata) est une importante source de protéines. S’il est d’usage courant d’en consommer les graines, les feuilles, pour leur part, ne sont ni négligeables ni négligées, notamment au Ghana. Les fanes y sont uti-lisées aussi bien pour l’alimentation des animaux (particulièrement en période de soudure) que pour celle de l’homme. Dans les hautes régions et dans la région de la Volta, les feuilles tendres (troisième et quatrième feuilles) sont cueillies dès le vingt-huitième jour après le semis et jusqu’à la mi-floraison. Bien entendu, aucun pesticide ne doit être utilisé avant la cueillette. Directement cuites dans un ragoût ou de la soupe, les feuilles de niébé ont la même valeur énergétique que l’épinard. Selon les variétés, elles contiennent 28 à 34 % de protéines (contre 17 à 24 % pour les graines) ainsi que de la vitamine C et des minéraux. Des cultures de niébé dont les feuilles ont été cueillies deux à quatre fois ont donné des rendements en graines avoisinant une tonne à l’hectare, tandis que les rendements en fourrage pour animaux se sont situés entre 1, 4 et 2, 2 tonnes à l’hectare. Un conseil, toutefois : pour bénéficier pleinement des vertus vitaminiques de la feuille de niébé.


Produis,transformés localement et avec soins,les produits Jinukun stores sont des produits 100% bio idéals pour votre santé et votre bien être .
Nos livraisons sont à 500f et dans les 2heures qui suivent votre commande.
Jinukun store votre bien être notre satisfaction.

Comparer

La cornille (Vigna unguiculata subsp. unguiculata), aussi appelée dolique à œil noir, pois à vache ou niébé (Afrique de l’Ouest) est un légume sec (haricot) qui joue un rôle important dans l’alimentation humaine en raison de son apport important en protéines.

Le niébé (Vigna unguiculata) est une importante source de protéines. S’il est d’usage courant d’en consommer les graines, les feuilles, pour leur part, ne sont ni négligeables ni négligées, notamment au Ghana. Les fanes y sont uti-lisées aussi bien pour l’alimentation des animaux (particulièrement en période de soudure) que pour celle de l’homme. Dans les hautes régions et dans la région de la Volta, les feuilles tendres (troisième et quatrième feuilles) sont cueillies dès le vingt-huitième jour après le semis et jusqu’à la mi-floraison. Bien entendu, aucun pesticide ne doit être utilisé avant la cueillette. Directement cuites dans un ragoût ou de la soupe, les feuilles de niébé ont la même valeur énergétique que l’épinard. Selon les variétés, elles contiennent 28 à 34 % de protéines (contre 17 à 24 % pour les graines) ainsi que de la vitamine C et des minéraux. Des cultures de niébé dont les feuilles ont été cueillies deux à quatre fois ont donné des rendements en graines avoisinant une tonne à l’hectare, tandis que les rendements en fourrage pour animaux se sont situés entre 1, 4 et 2, 2 tonnes à l’hectare. Un conseil, toutefois : pour bénéficier pleinement des vertus vitaminiques de la feuille de niébé.

RÉDIGEZ VOTRE PROPRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Pas de commentaire pour l'instant

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :